Partagez | 
 

 03. ◊ Les deux Cours

Aller en bas 
AuteurMessage
PNJ ◊ queens and kings
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
♦ MESSAGES : 114
♦ ALLEGEANCE : Neutralité absolue.
♦ POINTS : 113


MessageSujet: 03. ◊ Les deux Cours   Mar 10 Juil - 15:13

Les deux Cours
entre l'ombre et la lumière


Les premiers Fae sont apparus il y a des milliers d’années. Trois personnes aux pouvoirs fantastiques, aux pouvoirs différents. Trois personnes pour les trois premières Castes. Selkie, Changeling, Redcap. Trois personnes qui ont éveillé tous les autres, créant ainsi la race des Fae et par la même occasion, la Cour de Lumière. Mais avant d’être Fae, avant de s’éveiller, une population était déjà là. Des gens Simples, des sans-pouvoirs. Venus de contrées différentes, fuyant la guerre et le délitement du monde qu’ils connaissaient. Les fumées empoisonnées et les cris d’horreur. Ces cultures différentes ont survécu aux millénaires de vie Fae, se sont intégrées à la Cour de Lumière et plus tard à celle de l’Ombre. Cependant, les Fae ont également créé leurs propres règles, leurs propres institutions. Chaque Cour possède ses propres règles et elles ne se mélangent que difficilement.


This Savage Song



PNJ ◊ queens and kings
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
♦ MESSAGES : 114
♦ ALLEGEANCE : Neutralité absolue.
♦ POINTS : 113


MessageSujet: Re: 03. ◊ Les deux Cours   Mar 10 Juil - 15:14

La Cour de Lumière
Et facta est lux


La Cour de Lumière a longtemps été synonyme d’un pouvoir absolu. Elle existe depuis des millénaires, a été un empire avant que les pouvoirs de certains Fae ne mutent, causant l’apparition de la Cour de l’Ombre. Son histoire remonte au commencement des Fae, son déclin avec l’apparition de l’Ombre. L’empire a cessé d’être indivisible, il est désormais scindé. C’est au cœur de la Cour de Lumière que brille la religion des Trois. Un dogme sévère mettant en avant la pureté des Seelie et la monstruosité de l’Ombre. Ses adeptes exècrent les Unseelie et souhaitent leur extermination.

La Cour de Lumière possède une apparence luxueuse, raffinée, elle est la cour de la civilisation, de la culture et de la beauté. Et pourtant sous le vernis doré, le sang coule à flot. L’extérieur est plus policé que la Cour de l’Ombre ne le sera jamais. Pas de sauvagerie ici, juste de belles paroles. Mais derrière les visages apprêtés se cache une cruauté sans égale. Les fondations de la Cour de Lumière sont bâties sur des centaines de cadavres. L’endroit est coutumier des complots et des coups d’état. Après tout, tout le monde souhaite régner au paradis…

Ces guerres intestines sont l’une des raisons qui font que la Cour de Lumière ne s’est pas assez préoccupée de la Cour de l’Ombre. Plaçant les Fae de l'Ombre au rang de sous-race, de serviteurs, de pions bons à utiliser mais jamais à conserver. Ils ont regardé de l’autre côté, leurs donnant tâches ingrates et misérables sans plus s’en soucier, trop occupés à se faire la guerre. Ils n’ont pas vu assez loin, sont même devenus paresseux diraient certains, avec l’arrivé des Fae de l’Ombre. Cessant de s’occuper des affaires médiocres, ils se sont complu dans le faste et la débauche. Capables de mille excès, poussant opulence et barbarie jusqu’à leur pinacle.

Ils ne se sont aperçus que trop tard de la puissance que les Unseelie avaient gagné. Les Cours sont désormais presque sur un pied d’égalité, même si certains diraient que la richesse de la Cour de Lumière et la puissance de ses membres lui donnent une courte longueur d’avance. A contrecœur le Roi de Lumière a donc dû signer le Pacte, voulant éviter une guerre sanglante qu’il n’était même pas sûr de gagner. Cependant les Seelie se sont ressaisis, ils s’organisent, s’entrainent, se préparent. Pour beaucoup d’entre eux, le Pacte n’est qu’un pastiche qui ne durera pas. Et s’ils se battent, ils comptent bien gagner. D’autres cependant, cachés, voient dans le Pacte une nouvelle opportunité. D’aucun murmurent que le Roi a régné bien trop longtemps, que sa famille n’est plus en mesure de les protéger. Et certains iraient jusqu’à accepter une alliance avec les Unseelie, les maudits, si cela pouvait leur rapporter une couronne…

La noblesse de la Cour de Lumière est d’une puissance incontestable. Le pouvoir du Roi est limité car il ne peut réellement prendre d’action sans leur accord. Beaucoup savent que la noblesse de Lumière contrôle le Roi, pantin fantoche qui doit parfois s'incliner devant leurs désirs pour garder son trône… et sa tête.


This Savage Song



PNJ ◊ queens and kings
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
♦ MESSAGES : 114
♦ ALLEGEANCE : Neutralité absolue.
♦ POINTS : 113


MessageSujet: Re: 03. ◊ Les deux Cours   Mar 10 Juil - 15:14

La Cour de l'Ombre
Royaume perdu ou s'étendent les ombres


La Cour Unseelie n’a longtemps été Cour que de nom. Elle est née pour rassembler les Fae bannis, pour leur permettre la survie. Mais pendant des centaines d’années elle n’a été rien d’autre qu’un groupe de rejetés, incapable de réellement s’organiser, vivant en admiration de la Cour de Lumière et prêt à tout pour y retourner. Les membres de la Cour de l'Ombre étaient réellement les serviteurs de la Cour de Lumière, s’occupant de toutes les tâches que la Cour de Lumière jugeait inintéressantes, ou trop grossières pour que ses membres y touchent. Les procédés industriels notamment, ou criminels. Chaotique a été pendant une longue période le seul mot pour désigner la cour de l’Ombre, ravagée par des guerres intestines. Les dirigeants se succédaient les uns après les autres, de nombreux assassinés, d’autres renonçant tout simplement à porter une couronne trop lourde. La Cour de l’Ombre était divisée entre les Fae possédant une haine profonde pour la Cour de Lumière et souhaitant se venger et ceux qui auraient tout donné pour pouvoir y retourner, adorant et croyant toujours les mêmes préceptes.

Le changement s’est impulsé il y a de ça vingt-huit ans avec l’arrivée d’une nouvelle Reine que l’on pensait d’abord fantoche. Une enfant d'à peine plus d’une dizaine d’années. Un pion à utiliser puis renverser. Un outil. Une offense, même. Mais l’enfant a dévoilé des dents acérées et une intelligence rare. La Reine a survécu et a réalisé l’exploit de parvenir à rassembler la majorité de la Cour de l’Ombre. Un peuple nouvellement uni qui s’est rendu compte de sa force. La force de leurs pouvoirs, acéré par le besoin de survie, mais également une force passée inaperçue. Celle des différents monopoles qu’ils possédaient. Sans eux, la Cour de Lumière ne pouvait plus exister. L’ombre a donc commencé à faire pression sur la lumière, gagnant toujours plus de terrain jusqu’à la signature du Pacte. Un beau geste selon l’avis de la Lumière. En vérité une armistice.

La Cour de l’Ombre est désormais un véritable Royaume. Mais tous ne sont pas satisfaits. Certains membres de la Cour de l’Ombre sont encore attachés à leur ancienne famille de Lumière et jugent que l’Ombre doit rester inférieure. D’autres estiment qu’il faudrait écraser la Cour de Lumière pour asseoir une suprématie durable. Comme partout, le mécontentement rôde.

Tout comme la Cour de Lumière, la Cour de l’Ombre fonctionne avec un système de familles plus puissantes et influentes, assimilées à de la noblesse. En revanche, ce sont de jeunes familles et contrairement au Roi de Lumière qui ne peut se permettre de fâcher ses nobles, la Reine d’Ombre n’hésitera pas à les écraser pour les changer si elle le souhaite.


This Savage Song



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: 03. ◊ Les deux Cours   

 
03. ◊ Les deux Cours
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Reprendre les cours après 2 ans d'arrêt, comment ça se passe ?
» J'aime deux choses
» editions des deux coq d'or
» [Collection] Nous deux
» Côte des Deux Amants, le matin, avec Annie et Danver

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
This Savage Song :: 
RUST IN PEACE
 :: Histoires de Fées :: Annexes
-
Sauter vers: