Partagez | 
 

 (alvirabeth) all the best people are crazy.

Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
♦ MESSAGES : 8
♦ ALLEGEANCE : personne n'est de son côté donc elle n'est du côté de personne.
♦ POINTS : 17


MessageSujet: (alvirabeth) all the best people are crazy.    Sam 22 Sep - 16:01

Alvira Delacroix
Elizabeth Devlin
feat. emily hampshire

Nom ◊ Delacroix. Patronyme adopté en un clin d'œil pour faire oublier ses origines. Personne ne doit savoir.
Prénoms ◊ Elizabeth Alvira. La moitié d'un mensonge parce que mentir c'est mal. Une vérité dissimulée derrière un sourire. Alvira pour mieux se faire oublier.
Famille d'origine ◊ Devlin. Les malchanceux. Ceux qu'il faut oublier pour ne pas se faire prendre.
Age ◊ Nombres primaires. 31 ans d'apparence. Oscille plutôt entre 7 et 17 ans dans sa tête.
Lieu de Naissance ◊ La cité des Lumières, là où le soleil brille, où son sourire est mort.
Statut ◊ Pauvre folle amoureuse. Célibataire, trop effrayée à l'idée de se brûler les ailes. Pauvre gamine qui s'accroche à un fou. Personne ne l'a jamais aimé elle, comment savoir si elle l'aime lui ? Elle l'aime comme une enfant, l'aime à sa façon.
Caste ◊ Redcap, son sang comme seul protection, quelques gouttes pour guérir les maux du monde. Une malédiction dont elle ne peut se soustraire.
Allégeance ◊ Lui. Elle. Personne. Le Temps. Passé, présent, futur.
Profession ◊ Artiste perdue, un peu trop perchée. Dessinatrice talentueuse, chanteuse ratée. Diseuse de bonnes aventures, menteuse chronique.
Caractère ◊ Alvira ? Elizabeth ? Les deux jeunes femmes s'affrontent dans sa tête. Elle les entend se disputer, murmurer une chose et puis une autre. Des voix qui ne veulent pas se taire. Elle se souvient être née aux premières lueurs d'un jour d'été, accueillie par la lumière bienveillante du monde, son destin déjà tout tracé. Elle n'aura rien dans cette vie. Affublée d'un nom baigné de sang, elle ne brillera pour personne. Petit être incompris, blessé par la vie. Mise en cage, domptée, dépossédée de ses titres et de ses droits, de toutes ses richesses. Enfant solitaire, forcé au silence, on la montre du doigt, on murmure à son approche. On empêche les autres enfants de s'amuser avec elle. Incompréhension douloureuse, reliques d'un passé qui demeure caché, dont on ne doit pas parler. Elle ne pose pas de questions, a depuis longtemps compris qu'il ne fallait pas demander. Les yeux bandés, elle avance avec des souvenirs ensanglantés dans la tête, des sensations et des sons étouffés. Des souvenirs douloureux qu'elle brouille dans des larmes salées. Fillette à qui on ne laisse jamais rien passer, elle doit se montrer meilleure que les autres, plus digne. Elle doit entrer dans la case qui lui est réservée. Élevée dans la haine à coup de bâtons, princesse qui s'ignore. On l'oblige à grandir. Brisée sans jamais vraiment l'être, elle se relève, fait face aux monstres. Petite fille souriante au grand cœur, princesse adorée, jeune femme apeurée. Sa naïveté enfantine s'envole quand sa bulle de sécurité éclate, quand le sang de sa mère souille sa jolie robe d'or. Elle garde son âme d'enfant alors que les années pèsent sur son esprit, que son corps se tord sous les coups du temps. Elle écoute, fait ce qu'on lui dit. Elle hurle, pleure, chante. Marquée par la vie, ses cicatrices sont invisibles, hantent ses nuits. Le regard parfois perdu, vitreux, elle se perd dans des souvenirs douloureux, s'invente une autre vie.
Groupe ◊ AMOR VINCIT OMNIA
Pseudo ◊ RIDDERMARK
Prénom ◊ Florence
Age ◊ Vielle
Credits◊ RIDDERMARK & 12monkeyss
Un avis sur TSS ◊ vous êtes parfaits !
Chocofae ou faelatine ? ◊ faelatine, why not (ça ressemble à Palpatine).
Un dernier mot ◊ bonne chance pour comprendre ce que j'ai écris


Miroir Brisé
un brin de psychologie

Maitrise guerrière du sang ◊

Maitrise médicale du sang ◊



Agilité ◊

Charisme ◊

Dextérité ◊

Force ◊

Logique ◊

Persuasion ◊

Ruse ◊

Questions diverses
en savoir un peu plus sur vous


Êtes vous pour la libre circulation des personnes entre les trois cités? Comment vous considérez-vous et comment pensez-vous que la société vous considère? Personne n'a jamais considéré Elizabeth, encore moins Alvira. Personne ne veut d'elle. Maudite par la Lumière, ignorée des Ombres, les terres du Milieu ne lui offre qu'un bref répit, une illusion de bien être. Une scène dont elle se sert au quotidien. Théâtre de sa folie, scène de toutes ses crises. Elle ne demande rien Alvira, les yeux baissés pour ne pas être vue. Elle espère être écoutée, que ses mots transperce les cœurs de quelques bonnes personnes. Elle ne veut plus de Lumière, d'Ombre, de milieu. Elle veut un monde meilleur où chacun est libre d'aller où il veut. Elle veut retourner vers la Lumière sans craindre les Ombres derrière elle. Mais ce qu'elle veut ne compte pas, tout le monde s'en fiche. On la pointe du doigt elle et ses idées farfelues, à la limite d'une révolution imaginaire.

Que pensez-vous du gouvernement actuel de votre Cour ? Êtes-vous pour ou contre ses actions ? A quel mouvement politique appartenez-vous ? Née avec des idées dans la tête, des voix qui lui dictait ses faits et gestes, on lui a dit quoi penser, quoi dire pour être parfaite. Elle a suivi aveuglément les préceptes d'une famille foncièrement opposée à la monarchie. Il faut couper la tête du Roi, le pouvoir appartient au peuple. Elle fait parti d'un complot géant, dernière survivante d'un groupe d'extrémistes. Le Pacte devait servir de base pour unir les Cours, restaurer l'égalité entre Seelies et Unseelies. Elle y croyait vraiment. Maintenant elle ne sait pas si c'est ce qu'elle croit sincèrement. Et si ces idées n'étaient pas les siennes ? Alvira et Elizabeth se battent pourtant encore pour ces idéaux égalitaires, ces mouvements qui cherchent désespérément à détruire un système corrompu. Elle fait entendre sa voix dans les rues de Meanach, se met en danger involontairement. C'est ce que les voix dans sa tête veulent. Elle obéit.


Quel est votre rapport avec les substances illicites qui inondent Meanach ? Le traitement des addictions est-il pour vous justifié ? Bourrée de médicaments et autres drogues depuis l'enfance, autant de substances qui devaient la guérir, la rendre meilleure. Rien n'y fait. Les voix ne se taisent pas. Jamais. Elle a essayé d'autres choses qui ont adoucies son existence, atténuées sa peine. Rien de permanent. Jamais. Elle n'est pas dépendante Alvira. Elizabeth non plus. Juste peut-être de lui, mais ça c'est un secret, quelque chose qui lui fait peur et dont elle doit se débarrasser en frappant sa tête contre un mur. Pas de drogues, pas de médicaments, juste un peu de thé, quelques feuilles rouge. Green to red. Juste assez pour planer, entrer dans une autre dimension, voir plus clairement, mettre de l'ordre dans sa tête. Traitement ? Pas de traitement. Personne ne peut la soigner, surtout pas les docteurs. Qu'on laisse les âmes en perdition se perdre.


This Savage Song

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
♦ MESSAGES : 8
♦ ALLEGEANCE : personne n'est de son côté donc elle n'est du côté de personne.
♦ POINTS : 17


MessageSujet: Re: (alvirabeth) all the best people are crazy.    Sam 22 Sep - 16:01

unlock the infinite
you have no idea how exhausting
it is being crazy.



There once was a serpent who only traveled in one direction. Always forward, never backward. Until one day, the serpent came upon a Demon. The Demon cursed the serpent, driving him insane, causing him to eat his own tail. The serpent was blind. But a few, those who were seers, knew the serpent's true path, so they created a weapon. A weapon to destroy the Demon. They hid the weapon in the snake's den, where he waited for his madness to end. But it never did. For the seers discovered that the only one who could wield the weapon was the Demon itself. And so the serpent was doomed to circle in madness... forever.





On the day of our birth we are each given a name. A promise of who we are and who we may become.

(visions, people, places, things. and it always ends in a lock and a tiny, padded room.) C'est comme ça que tout a commencé. Avec la promesse d'être quelqu'un de meilleur, de plus grand. Les aspirations d'une mère pour sa fille, son regard tendre parsemé d'éclairs. Un orage silencieux qui patiente au loin, s'assemble. Elle ne doit pas faillir. Elle ne doit pas trembler. Les Devlin n'ont peur de rien. You will succeed. You'll pass the test. Petite voix dans sa tête, celle de sa mère, encore bienveillante. Préparée des années durant pour réussir, suivre les traces de ses géniteurs, être la parfaite petite fille. Bien élevée, bien pensante. Be still Elizabeth. Keep quiet. Observatrice silencieuse, petite fille dans une boîte. Elle doit toujours bien faire, être parfaite. C'est tout ce qu'on attends d'elle, tout ce qu'on lui demande. Be good. Et puis la date fatidique arrive. 10 ans. Elle aussi doit passer le test final, prouver sa valeur, ne surtout pas tomber du côté des Ombres. It's nothing dear. Nothing more than a little sting. Et ça piquait oui, la lame qui s'enfonce dans sa chair lui arrache une grimace et elle est hypnotisée par le sang rouge carmin qui s'échappe de la petite plaie. Elle boit toute la coupe, s'enivre de ce liquide unique. Et avant de sombrer elle a un bref moment de lucidité. Elle les voit ses parents avec leurs regards fiers. Et puis plus rien. Le néant. Elle se bat contre des voix qui lui viennent de sa propre tête. Jusqu'à ce qu'enfin on la libère. Réveil douloureux dans un monde complètement différent. Petit être fragile qui tremble au sol. Redcap. qu'on murmure tout autour d'elle. Elle voudrait hurler Elizabeth, refuser. Mais rien. Elle reste recroquevillée, quelques sanglots secouant son corps. Plus d'une semaine en transe pour obtenir des pouvoirs dont elle ne veut pas. Ouverture de la boîte de Pandore. Elle n'est plus seule dans sa tête. Elle a vagabondé trop longtemps dans les méandres de son esprit. Les voix s'élèvent, plus fortes que jamais, enfin libérées.

▼▼▼

no more doctors, saying my name. they all say it wrong, elizabeth, elizabeth. apologising to ghosts.

(they make me kill people. good people who bought me lunch.) Forcée à devenir quelqu'un, quelque chose qu'elle ne veut pas être. Redcap. Such an honor. Elle ne le voit pas, même quand elle le cherche. Petit être effrayé par sa propre personnalité, dégoûté par ce pouvoir sanguinolent qui n'apporte rien d'autre que souffrances et mort. Elle ne veut faire de mal à personne Elizabeth, ne veut surtout pas se servir de ses pouvoirs sauf pour guérir, apaiser les maux de ce monde malade. Ses parents ne l'entendent pas comme ça. Elle doit servir, atteindre son but. Le leur. Des années et des années enfermée dans cette grande boîte appelée Soilse, sans jamais voir dehors, sans jamais demander. Use it Elizabeth. Use it ! Elle fait de son mieux. Mais quinze ans ce n'est pas assez. Elle y met trop de mauvaise volonté, elle refuse de servir leur but. Quinze ans après elle en a encore peur de ce sang qui coule dans ses veines. You will serve your purpose. Non. Jamais. Elle n'a pas choisi de naître Devlin, pas choisi d'être Redcap non plus. Une arme redoutable aux mains d'extrémistes qui cherchent à changer les choses. Elle comprends. Elle aimerait aider. Vraiment. Mais elle a peur Elizabeth et les voix dans sa tête l'empêche de se concentrer. Punie, interdite de sortie, elle ne peut que tourner en rond dans sa chambre, se cogner aux murs blanc. You're bad Elizabeth. Folle. Inutile. Elle perd le contrôle, déraille jusqu'à ne plus pouvoir revenir en arrière. Trop tard. Assise au milieu de la pièce, du sang sur les mains, du sang sur les vêtements, elle rit. You dit this Elizabeth. You alone. Elle hoche de la tête, entre rire et larmes, euphorie et sincère panique. Elle les regardent à peine et pourtant le souvenir des yeux grands ouverts de sa mère la hante encore. Ce n'est pas de sa faute. Elle est malade. Elle a besoin de soins. Besoin d'être enfermée dans une nouvelle boîte d'où elle ne pourra pas sortir. Toujours sous surveillance, jamais vraiment seule. On lui dit quoi dire. Mentir. Garder le silence. Toujours. C'est important. Personne n'écoute Elizabeth. Il n'y a que des mensonges dans sa bouche, des demies vérités qu'on refuse d'entendre. De la folie. Elle est dangereuse ici mais bien plus dehors. Trop tard. On ne garde pas un singe en cage éternellement.

▼▼▼

Where are you right now ? Somewhere warm ? Safe ? In the arms of someone you love ?

(his lips taste like whiskey, cigarettes and pain.) C'est comme ça que tout se termine. Des voix dans la tête, des visions cauchemardesques, jamais de rêves. Des odeurs familières, des promesses en l'air. No one is gonna lock you up. Elle ne s'est jamais sentie en sécurité nul part Alvira. Elizabeth. Jamais. D'une boîte à une autre, prisonnière de sa propre tête. Seulement libre quand elle regarde dans ces deux grandes billes vertes. Finalement apaisée avec cette odeur de tabac froid qui lui colle à la peau. Elle attends chacune de ses visites, le regard qui se tourne toutes les minutes vers la porte en bois, l'oreille tendue vers le couloir et son parquet qui craque. Vaine attente qui ne mène à rien. Les voix s'intensifient et elle attrape un bout de papier, un morceau de charbon noir qui traîne et commence ses gribouillages sans queue ni tête, sans début ni fin. Quand il fait finalement nuit noir dehors, elle arrête, fatiguée, déçue. Sans souvenirs de comment elle en est arrivée là. Elle envoie tout balader, frappe du poing le sol. Des semaines de silence avec pour seuls compagnons quelques livres tous déjà lu et relus. Rien de nouveau. He's not coming back. Assise au milieu de la pièce, elle se balance d'avant en arrière, la tête entre ses mains à essayer de faire taire cette méchante voix. « He promised. » De rage, elle envoie tout valser, fait voler le livre à la reliure déchirée vers la porte d'entrée désormais ouverte. Et une voix grave et suave aux harmonies cassées lui répond tandis que sa lecture s'effondre au sol. « Declan ! » C'est sa voix à elle qui s'exclame tout haut, avec ces notes de joie sincère, de soulagement aussi. Elle entoure sa taille de ses petits bras, le serre de toutes ses maigres forces. « I knew you'd come. The voice said you wouldn't but she was wrong ! I knew it !! » Petite fille excitée dont la présence de cet homme fait oublier son agacement d'avant. Elle lui prend la main, l'oblige à s'asseoir dans le vieux canapé miteux qui orne tristement la pièce et lui sert trop souvent de lit. Avec fierté elle secoue un bout de papier sous ses yeux, sa dernière œuvre d'art qu'il peut juger à loisir tandis qu'elle s'assoit tout près de lui. Elle se mord les lèvres, observatrice, dans l'attente. Silencieuse. Pour une fois. Et quand il se tourne vers elle avec quelques mots sur le bout des lèvres, négatif ou positif, elle plaque sa bouche contre la sienne. Une seconde, puis deux, trois et pas plus. Les yeux fermés quand elle s'éloigne à nouveau, elle ne sourit pas. Elle a cet air béat, surpris, presque apeuré, sous le choc. « The voices... They're gone. »

This Savage Song

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
♦ MESSAGES : 5
♦ POINTS : 14


MessageSujet: Re: (alvirabeth) all the best people are crazy.    Mar 25 Sep - 21:32

CETTE FOIS T'ES BELLE. T'ES PARFAITE MÊME.

Citation :
les terres du Milieu

(jtm, je t'épouse, amour sur ta sale face de gueuse. )
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
♦ MESSAGES : 8
♦ ALLEGEANCE : personne n'est de son côté donc elle n'est du côté de personne.
♦ POINTS : 17


MessageSujet: Re: (alvirabeth) all the best people are crazy.    Mer 26 Sep - 11:38

JE SAIS  
(que de l'amour )

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
♦ MESSAGES : 5
♦ POINTS : 14


MessageSujet: Re: (alvirabeth) all the best people are crazy.    Mer 26 Sep - 21:29

Well.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
♦ MESSAGES : 8
♦ ALLEGEANCE : personne n'est de son côté donc elle n'est du côté de personne.
♦ POINTS : 17


MessageSujet: Re: (alvirabeth) all the best people are crazy.    Mer 26 Sep - 23:40

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: (alvirabeth) all the best people are crazy.    

 
(alvirabeth) all the best people are crazy.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RESOLU] Supprimer les icones HTC Calendar, Twitter, Music, People, Footprints dans Demarrer.
» Debriefing de la journée Warmaster du Crazy Orc le 27/09/08
» [REQUETE] Recherche HTC PEOPLE dans la base de registre ....
» [JEU] CRAZY SNOWBOARD : Jeu de Snowboard [Gratuit]
» [JEU] A CRAZY HAMSTER : Reflextion [Gratuit/Payant]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
This Savage Song :: 
AES SIDHE
 :: Confessions Faeriques
-
Sauter vers: