Partagez | 
 

 Losing faith in you (eretria)

Aller en bas 
AuteurMessage
BANSHEE ◊ the eye of the warrior
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
♦ MESSAGES : 255
♦ ALLEGEANCE : Elle s'incline devant sa souveraine. Devant celle qui a libéré son peuple, devant celle qui l'a protégé. Reine aux milles visages et à la puissance inégalée.
♦ POINTS : 49


MessageSujet: Losing faith in you (eretria)   Dim 5 Aoû - 12:55

Losing faith in you
There was a time when I believed in you
Oh, and nothing wrong that you could ever do
But you've changed, and you know it's true
I'm losing the faith that I had in you
••••

Un long soupir qui s’échappe pour une trop longue journée qui s’achève. D’un geste pensif, Rajani frotte sa nuque tentant d’atténuer la raideur des muscles fatigués. Ce soir il est certain qu’elle n’ira pas à l’opiumerie. La brune préfère conserver sa nuit pour un repos bien mérité plutôt que de grappiller de maigres heures de sommeil après s’être occupé de junkies et de pervers toute la nuit durant. Faire la sécurité dans le lieu de plaisir de la famille Singhal est loin d’être de tout repos, les imbéciles pensant toujours qu’une d’une façon ou d’autre, les règles ne s’appliquent pas eux. Un bâillement franchit la barrière de ses lèvres alors que la brune réfléchit. Ne pas aller à l’opiumerie signifie ne pas voir Eretria et cela fait déjà quelque jours que leurs chemins ne font que se croiser, ne leur laissant pas la possibilité de se voir plus de quelques instants. Une situation désagréable à laquelle Rajani souhaite remédier. Sans plus y s’appesantir, la jeune femme emprunte la rue passante qui devrait la mener chez son amie.

Amie..

Un étrange mot sur les lèvres pour une relation bien particulière. Les deux femmes ont si peu en commun. Et pourtant Rajani sait pertinemment qu’Eretria est l’un des êtres qui a passé le plus de temps dans sa vie. Si jeunes lorsqu’elles se sont rencontrées. C’est la rage qui les a unis. De survivre pour l’une. De se prouver pour l’autre. Une amitié née dans la violence et le sang qui a perduré. Qui a tenu la distance. Les mots ne sont pas souvent leur point fort. Le réconfort non plus. Mais le lien ne rompt pas. Semble même s’accroître à chaque combat. A chaque coup échangé. Eretria connait davantage les secrets de Rajani que sa propre famille. Elle a ramassé son corps sanglant après la Trahison. L’a soignée. Ne demandant jamais rien d’autre que ce que Rajani a bien voulu lui révéler. Acceptant la distance que la brune a un jour mis entre elles, incapable de réellement lui faire confiance.

Entre les deux femmes, l’équilibre est fragile mais il existe bien. Des zones d’ombres qui continuent d’entourer les deux. Pas question de tout partager. De tout se dire. Les secrets glissent comme des omissions plutôt que comme des vérités que l’on souhaite partager. Peut-être cela vaut-il mieux. Peut-être est-ce mieux de ne pas savoir. Toute vérité n’est pas bonne à dire. Certaines explosent en un millier d’éclats, brisant une confiance si dure à gagner.

C’est d’un pas leste que Rajani atteins le logement d’Eretria. Vétuste, bien loin du confort luxueux auquel elle-même est habituée. Une différence de plus dans le gouffre qui les sépare. Elle s’apprête à toquer avant de se rendre compte que la porte est mal fermée. Une erreur qui la surprend de la part de son amie. Qu’à cela ne tienne, la brune se glisse dans l’entrebâillement sans faire de bruit. Une erreur pareille mérite bien un châtiment. L’endroit est étroit mais elle le connait bien. Aucune difficulté à se glisser jusqu’à la chambre, ou elle peut apercevoir une masse de cheveux sombre familière. Un sourire étire ses lèvres. « Eri ? ». Les salutations chaleureuses sont sur le bout de sa langue quand elle se fige. Eretria n’est pas assise mais agenouillée. Devant une petite table de bois sur laquelle sont posés des petits bibelots, tous portant le signe des Trois.

La rage éclate si rapidement qu’on pourrait se demander si Rajani est véritablement une banshee et non une sluagh. Elle bafouille sous le coup de la colère qui monte, brûlante au creux de ses veines. « Tu .. tu pries ? ». Impossible pour elle de comprendre. Elle rejette toute vénération pour ce culte impie qui les déclare monstrueux. Pour la source de la haine qui existe entre les cités et qui a si longtemps conditionné la vie des Unseelie, les transformant en esclaves. Cette religion n’est que haine, horreur et représente pour la Singhal le plus grand ennemi possible. Rajani avance d’un mouvement souple son bras balaye ce qui se trouve sur la table envoyant valser les symboles répugnants sur le sol. Un goût de bile dans la gorge, une lueur trahie dans le regard. « Comment peux-tu prier pour eux alors qu’ils nous détestent ? Alors qu’ils nous ont asservis ? Alors qu’ils nous ont tués ?! » Le dernier mot est presque craché. Elle voudrait hurler Rajani. Hurler jusqu’à détruire toute trace cette religion abominable.

••••

by Wiise


Half goddess Half hell
She wears her strength and her darkness equally well. The girl has always been half goddess half hell

SLUAGH ◊ a whisper in the wind
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
♦ MESSAGES : 184
♦ ALLEGEANCE : A ceux qui étaient les siens avant sa déchéance : les Shynnagh, sa famille, ses bourreaux, ses maîtres. A Alanna, surtout, sa moitié lumineuse. Elle se fiche de la politique, ne pense qu'à sa famille et aux Trois qu'elle vénère aveuglément.
♦ POINTS : 126


MessageSujet: Re: Losing faith in you (eretria)   Sam 1 Sep - 19:10

Spoiler:
 

« …Pardonnez à ceux qui Vous ont offensés… à ceux qui Vous ont trahis… déshonorés… Même si je ne le mérite pas, j’implore Votre pardon, pour moi, pour eux, pour tous les Unseelies qui n’ont pas compris leur place… Pardonnez mon affront, lui qui est sans non, lui qui devrait être condamné. Acceptez mon sang, ma soeur, mes larmes, mes mensonges, mon tout.
Protégez ceux qui Vous sont fidèles… Puissent-ils, dans la lumière, connaître joie et prospérité. Isumbras-tout- puissant, protégez Alanna, surtout, de ma noirceur, puisse-t-elle échapper à la perversion, elle qui est si pure. Puisse-t-elle oublier son chagrin... Vinitharia-la-Superbe, protégez Caleigh, lui qui marche dans Votre Lumière sans jamais se détourner du droit chemin. Vous Trois, Ô Vénérés, protégez l’enfant de Javaid, sauvé par la lumière, perdu sans repère. Protégez tous ceux qui, comme lui, sont tombés hors du nid. Faites qu'ils oublient leurs préjugés, leur endoctrinement, et ouvre les yeux sur Votre Splendeur. Ô Trois Grands, puissiez-vous -»


-Eri ?. Comme un éclair la frappant en plein cœur, l'arrachant à ses psaumes fiévreux. Ses pensées s'embrouillent, sa bouche s'entrouvre sur une exclamation d'horreur muette, le calme salvateur apporté par sa prière laisse place à une panique foudroyante.

Elle ne peut se tétaniser plus, déjà statuesque, déjà figée dans sa position voûtée, implorante en la miséricorde des Trois Grands. Seule réaction visible, la crispation des muscles, les mains qui se serrent encore plus autour de la petite croix coupante entre ses doigts. C'est l'un de ces instants qui semblant aller au ralenti... Ses pensées sont embourbées dans la maudite appréhension, ses réflexes par ailleurs si vifs ne sont plus qu'un lointain souvenir, et elle ne peut qu'imaginer l'horreur se peindre sur les traits princiers de Rajani devant cette scène inattendue, en comprenant ce qu’elle est en train de faire. La question proférée par celle qui n'aurait jamais du voir reste sans réponse. Sa bouche est parchemin, asséchée, cimetière des mots qui n'ont jamais été dit, ne devraient jamais l'être.

Idiote, petite idiote, sale stupide, stupide, STUPIDE UNSEELIE !!!! Elle se fustige avec haine, aurait aimé pouvoir se frapper, se briser elle-même les os pour punir sa sottise. La colère gronde, contre elle même, contre Rajani, pour avoir vu, pour avoir pénétré son sanctuaire.

Equilibre si fragile, illusoire, balayé d’un revers de la main de Rajani. Elle assiste, comme une spectatrice éberluée, pantin désarticulé aux fils tous juste arrachés, son précieux autel détruit par la main de celle qui était, avait été, n'aurait jamais du être, son amie. Les précieux grigris, brisés sur le sol, roulant sous la table, vers les coins poussiéreux. La plus grande croix qui s’éclate en morceaux, fragiles ailes de bois brisées, collier de perles qui s'arrachent, roulant de tous côtés, mèche de cheveux dorée qui volète avec trop de délicatesse pour l'instant présent, chaos. Le calme-choc qui la retenait disparait sous les affres de sa fureur.

« COMMENT OSES-TU !!!!!!!! » elle se projette contre le côté, coup violent d'épaule contre les jambes de l'impie, fauche ses jambes avec violence, se jette sur l'accusatrice dès que son dos percute le sol, et déjà le poing s'abat sur une pommette parfaite. Et Eretria est fureur et frayeur et chaos et ses poings s’abattent sans autre but que d’exorciser sa colère de sluagh ; et ce sentiment étrange, vil, désagréable qu’elle ressent au fond de ses entrailles pourries. Ce drôle de sentiment qui pourrait, peut-être, s’appeler culpabilité –mais Eretria ne la connaît pas. Non, elle n’a pas à se sentir coupable quand elle est dans son droit. Et Rajani mérite bien tous les coups du monde pour avoir détruit son précieux autel. Et tout autre qu’elle serait déjà mort, sang carmin faisant guise d’au-bénite, dernier souffle comme offrande macabre. Car c'est l'interdit qui a été brisé, c'est sa couverture qui s'est étiolée.

« Tu. N'a. Aucun. Droit. De. Me. Juger. » elle assène chaque mot comme elle assène les coups, comme si elle l'a tuait à chaque syllabe proférée. Son dernier coup s'abat sur le sol, près de la tête de Rajani. La douleur est vive, passe inaperçue, sous le tumulte des émotions.


❝ wild beasts wearing human skins❞ "Et je te montrerais quelque chose de différent encore
de ton ombre au matin marchant derrière toi,
de ton ombre au soir se levant à ta rencontre ;
Je te montrerai la peur dans une poignée de poussière."
 
Losing faith in you (eretria)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Luciole - Losing You [Reborn!]
» Buffy contre les vampires- Buffy/Faith- J'ai de la misère
» L'amour à Sunnydale- Faith/Buffy- PG-13
» Anshaca-Buffy/Faith-Buffy the slayer
» Buffy contre les vampires - From L.A to Sunnydale - Buffy/Faith - G

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
This Savage Song :: 
MEÁNACH
 :: Quartier Ouest :: Habitations
-
Sauter vers: