Partagez | 
 

 animation #1 ◊ haunted house

Aller en bas 
AuteurMessage
PNJ ◊ queens and kings
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
♦ MESSAGES : 113
♦ ALLEGEANCE : Neutralité absolue.
♦ POINTS : 113


MessageSujet: animation #1 ◊ haunted house   Jeu 2 Aoû - 21:21

Haunted House
who knows what lies in the shadows ?

La nuit sombre s’écrase sur Meanàch. Le soleil a fui, chassé par d’immenses nuages sombres qui se déversent soudain en une pluie battante, des bourrasques de vents violentes viennent claquer les volets et renverser les tables. Une tempête qui s’empare de la ville. Les rues sont presque désertes, les habitants comme les visiteurs de la ville se pressant pour tenter de se mettre à l’abri. Le moment est parfait pour frapper. La foule s’est dispersée et il ne reste ici et là que quelques passants. Vous-même faites partie de ces pauvres hères cherchant un refuge contre le mauvais temps. Mais les portes se ferment, les unes après les autres, l’hospitalité rapidement oubliée en cet instant d’urgence. Dans l’ombre se cachent des prédateurs on ne peut plus satisfaits de la tournure des événements. Alors que vous tentez tant bien que mal de trouver un abri un claquement sec se fait attendre. Des balles fusent dans votre direction, venant tout droit de pistolets tenus par des individus soigneusement masqués. Les habitants claquemurés chez eux ne seront d’aucune aide et votre petit groupe n’est pas de taille à lutter. La seule possibilité reste la fuite. Vous courez donc de manière éperdue à travers les rues étroites jusqu’à ce que votre petit groupe s’arrête devant une vieille bâtisse, de toute évidence abandonnée. C’est avec soulagement que vous vous précipitez à l’intérieur sans vous rendre compte qu’il ne s’agit que d’un piège supplémentaire. La porte se referme derrière vous. Impossible de l’ouvrir. Impossible de la bouger. Vous voilà pris au piège de cette maison … et des craquements lointains vous indiquent que vous n’êtes pas seuls…

En savoir plus

◊ Vous voilà sous le feux d'une attaque menée par des inconnus que vous ne connaissez pas, vous ignorez qui ils sont mais leurs intentions sont clairement belliqueuses. A vous de vous organiser pour survivre.

◊ Vous pouvez déplacer vous-même des PNJ d'attaquants mais sachez qu'ils seront de toute manière également utilisé par le Maitre du Jeu lorsque celui-ci posteras.

◊ N'oubliez pas d'utiliser les dés avant de faire une action d'ampleur, ce sont eux qui décideront de votre réussite ou de votre échec.

◊ Si vous le pouvez, essayer de maintenir un ordre de passage qui facilitera grandement le travail du MJ, cependant si une personne ne peut répondre dans les trois jours, n'hésitez pas à continuer le jeux.

Les participants
◊ Athos Leonhart
◊ Ariadne Archambault
◊ Eretria Cynwrig
◊ Reinhard Hershel
◊ Robyn Orchard
◊ Lotte Schrödinger

This Savage Song



SLUAGH ◊ a whisper in the wind
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
♦ MESSAGES : 24
♦ ALLEGEANCE : Sombre, à dominante égalitariste. Sa loyauté va surtout envers sa sœur jumelle, une image vieille de vingt-et-un ans qu'elle voit tous les matins dans le miroir.
♦ POINTS : 64


MessageSujet: Re: animation #1 ◊ haunted house   Ven 3 Aoû - 10:11

HRP : Pas eu le temps de mettre en forme, je suis en vacances, sorry, je m'en charge à mon retour.



La porte claqua violemment derrière moi.
Je me retournai d’un geste abrupt, ne me rendant pas compte au passage que je poussais une personne ou deux. À dire vrai, j’avais à peine remarqué ces quelques gens qui avaient eu le hasard de courir dans la même direction que moi et qui se trouvaient dans la même baraque que moi. J’attrapai la poignée. La tournai et la retournai. Rien à faire : la porte ne s’ouvrait pas. Je donnai un coup d’épaule. Et un deuxième. En vain : la porte ne cédait pas. Je reculais de trois pas et invoquai une bourrasque de vent. Peine perdue : ce bois était comme un caillou.
« Merde ! », lâchai-je désespérée.
En faisant un tour sur moi-même, je remarquai seulement alors les quatre personnes autour de moi : un brun à barbichette, une gonzesse que j’avais déjà croisée car c’était une Sluagh, le doyen des Sluaghs à n’en pas douter à sa tronche de vieux et une cruche trop maquillée. Magnifique. On était bien avancé.
Derrière nous, les flingues. Devant nous, les vieux craquements.
« La porte est fermée, ça sert à rien de rester sur place. On montre vite avant que les autres connards démontent cette baraque ? »
Quelle idée conne d’avoir accepté cette course à Méanach.



Résumé : Robyn est coincée devant une porte fermée et demande son avis aux autres.



   
Je vois à l'intérieur des images, ...

   
... des couleurs, qui ne sont pas à moi, qui parfois me font peur ; sensations qui peuvent me rendre fou. Nos sens sont nos fils, nous pauvres marionnettes, nos sens sont le chemin qui mène droit à nos têtes.
Couleur RP : Cadetblue | © Vent Parisien

   

   
   
REDCAP ◊ fire and blood
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
♦ MESSAGES : 165
♦ ALLEGEANCE : loyauté avant tout envers son propre sang, loyauté sans bornes envers la matriarche. loyauté également envers les descendants, groupuscule dont il est membre actif.
♦ POINTS : 85


MessageSujet: Re: animation #1 ◊ haunted house   Ven 3 Aoû - 11:45



haunted house
animation
L'instinct de survie qui prend le dessus. Il court sans s'arrêter, Athos, fuyant la menace. Suivant le petit groupe qui s'est formé lorsque les coup de feu ont retenti. Parce qu'il n'est pas si idiot, le Leonhart. Sait bien que dans ce genre de situation, il vaut mieux ne pas rester seul pour s'assurer d'en ressortir vivant. La vieille bâtisse leur offre un moment de répit, et il s'autorise enfin à jeter un œil à ses camarades. Deux visages inconnus. Le général de la milice de Meánach. La sœur disparue. Il ne prend pas la peine de retenir la grimace qui vient se dessiner sur ses traits, Athos. Unseelie méprisables, misérable vermine qui rampe au sol.

À l'extérieur, leurs assaillants semblent ne pas les avoir oubliés. Cherchent un moyen de pénétrer dans leur sanctuaire. Il se contente de hausser les épaules lorsque l'une des inconnues prend la parole. « Et qu'est-ce qu'on ferait, une fois en haut? » Ton méprisant, sarcastique. « On est faits comme des rats. » Rien ne leur garanti qu'ils trouveront une échappatoire à l'étage. Et il ne compte pas mourir si misérablement, Athos. « C'est eux ou nous. Autant nous défendre. » Ne jamais tourner le dos à un ennemi. Il ne le sait que trop bien Athos, préférant lui-même faire des victimes lorsque celles-ci ont le dos tourné. Cibles faciles qui finissent rapidement par tomber.

Spoiler:
 



Monsters are real. They live inside us and sometimes, they win. ◊ maybe our relationship isn't as crazy as it seems, maybe that's what happens when a tornado meets a vulcano ; all i know is i love you too much to walk away now.
SLUAGH ◊ a whisper in the wind
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
♦ MESSAGES : 18
♦ ALLEGEANCE : Sombre
♦ POINTS : 47


MessageSujet: Re: animation #1 ◊ haunted house   Sam 4 Aoû - 3:14


La barbe. Il n’y avait que ça a dire. Ça, et merde. La porte avait claqué derrière eux. Eux, elle n’avait pas encore eu le temps de voir qui étaient ces compagnons d’infortune, unis par les forces du destin, qui très franchement se foutait de sa gueule une fois de plus. De un elle était trempée – elle détestait ça – de deux elle, ou ils plutôt, étaient poursuivis par une bande d’imbéciles à la gâchette facile,  et voilà maintenant qu’ils se retrouvaient enfermés dans cette vieille bâtisse qui se mettait à craquer de partout. Si elle n’avait pas eu conscience de ce qu’elle était, Lotte se serait sûrement dit que des monstres régnaient autours d’eux. Pas de chance, c’était elle le monstre.
Elle profita des quelques secondes de répit pour observer les infortunés maintenant coincés avec elle ; deux autres Sluagh, l’Archambault, celle qui avait provoquer un véritable remue-ménage lors de la Cérémonie, et un visage qu’elle ne connaissait pas. Le rictus de mépris qui traversa le jeune homme fit comprendre à Lotte qu’il n’était pas de chez eux. Petit ange de Lumière perdu dans l’obscurité. Puis son attention fut détournée, se concentrant sur la pauvre âme qui essayait en vain de faire bouger cette porte. « Je crois qui si tu fonces dedans une fois de plus elle va s’ouvrir. » Le sarcasme dégoulinait de ses lèvres. Robyn venait de proposer de monter, idée immédiatement démonté par l’inconnu. Il préférait rester comme un poulet étêté devant la porte, et se battre contre on ne savait trop qui. Ou quoi. « Bonne idée… Pendant que toi tu restes ici, à te… Défendre. Nous on va monter. On t’appelle si on trouve quelque chose d’intéressant. »  Lotte n’avait pas particulièrement envie de monter, il était vrai qu’ils n’avaient aucune idée de ce qui se trouvait là-haut, mais elle préférait s’arracher les ongles un à un plutôt que d’allier ces mots à ceux d’un Seelie. Très clairement, ce n’était pas elle qui allait arriver à calmer la situation. Elle se tourna lentement vers Reinhard, en tant qu’ainé des Sluaghs, c’est en lui qu’elle plaçait sa confiance.
Spoiler:
 


I am unlike a mortal lass
   Prepare to give your soul away, if you chance to know my face. My hold shall be your last embrace.
   
SLUAGH ◊ a whisper in the wind
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
♦ MESSAGES : 110
♦ ALLEGEANCE : TA REINE. De ceux à croire en elle, de ceux à être prêt à tout pour elle, tu es le soutien indéfectible de son règne. Et tous savent qu'elle est la fidélité qui s'accroche à ton souffle, que tu mourras pour elle, que tu les tueras tous pour la sauver ; tu es prêt à servir comme à mourir.
♦ POINTS : 89


MessageSujet: Re: animation #1 ◊ haunted house   Sam 4 Aoû - 11:54

Le temps était dégueulasse, crasseux d’orages et de rages. Et si le danger n’est pas la tempête, ce sont les balles filantes, brûlantes qui menace d’arracher toutes vies, sans pouvoir se défendre, ni comprendre. Alors tu fuis pour te sauver, bien forcer de reculer pour mieux frapper, pour mieux leur faire regretter. On ne s’en prend pas à toi impunément, sans y renoncer instantanément.

« Mh. », la porte se ferme et le cliquetis du verrou s’enclenche, laissant entendre que la maison de ruine sera votre prison, un poison. Très vite, les compagnons d’infortunes bougent ; le vent d’une sluagh brune s’acharne contre le bois de la porte, sans même la faire se déplacer, trembler, les airs bravaches du seul seelie présent porte la bile à sa bouche, méprisant et déjà fatiguant, la Schrödinger t’arrache un sourire vite évanouie, pointant l’évidence et peut-être qu’ils le réaliseront avec un peu de chance.

« Mademoiselle Schrödinger, la voix est posée, polie dans un mélange de froideur et de fausse douceur, laissant tomber tes yeux fauves dans les siens, et vous, un regard à l’autre sluagh, la brune,  avez raison. Les yeux s’accrochent au Seelie, dévoilant un mépris et des envies de l’étrangler, de l’assassiner ; il serait aisé de le faire oublier entre le bois pourris et les balles. Mais, je vous en prie, vous ferez une excellente diversion pendant que nous sortons par derrière. » Parce que si l’ennemi est lâche, il est aisé de le prendre à son propre jeu, de lui filer entre les doigts. « Je ne vous retiendrai pas. », et déjà, tu tournes les talons pour esquisser des pas en direction de l’escalier.

Et c’est là que tes yeux tombent sur Eretria, les yeux sombres dévoilent la puissance de ta haine, évalue les possibilités de l’attraper et de la traîner dans les geôles d’Oidhche, là où est sa place. Plus tard, juges-tu, penses-tu. Tu n’es pas pressé d’avoir sa peau.

Lentement, d’un mouvement de la main, tu fais trembler l’escalier, jugeant sa solidité : il peut encore vous supporter. Si ça avait été tes hommes, tu aurais tout fait pour les sauver, les protéger, mais ce ne sont pas tes hommes. Ni pitié, ni amitié ne s’attardent entre tes doigts, pressé d’en finir et de démolir ceux qui pensaient sûrement pouvoir vous voler, vous terroriser.

Spoiler:
 
BANSHEE ◊ the eye of the warrior
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
♦ MESSAGES : 82
♦ ALLEGEANCE : elle ne sait pas, elle ne sait plus. entre sombre et lumière son âme se torture. la neutralité lui tend les bras mais elle la repousse. sa loyauté elle l'offre aussi aux stryges et avant tout à ses sœurs banshees.
♦ POINTS : 124


MessageSujet: Re: animation #1 ◊ haunted house   Sam 4 Aoû - 18:11


haunted house

Thunder. a storm is coming soon To blow us all away, like dust on the moon.

Aucune issue. Aucun moyen d'échapper à leurs assaillants, encore moins à cette tempête qui les clouent au sol. Ariadne n'a aucun moyen de fuir, de se mettre hors de danger dans l'une des bâtisses. Impossible, aussi, de rejoindre Galahad. Résolument seule dans cette situation désastreuse, elle rejoins un petit groupe qui s'est formé, tente de résister. Seelie et Unseelie mélangés sans distinction. Quelques visages familiers, ni amis, ni ennemis. Elle ne cherche pas plus loin. Pas question de rester seule quand tout autour siffle les balles d'un ennemi invisible. Elle suit le mouvement, plus lentement que les autres, ralenti par ses jolies chaussures à talons qu'elle maudit désormais. C'est sans réfléchir aussi qu'elle pénètre dans cette maison craquante qui lui fait froid dans le dos. La porte claque et les voilà coincés, piégés. Rien n'y fait, pas même les efforts acharnés de la petite brune Unseelie. Les avis divergent et Ariadne observe, silencieuse, en retrait. Si l'ennemi est bel et bien dehors, rien n'indique qu'il ne s'est pas infiltré ici avec eux. Elle observe en silence chacun des protagonistes, pas certaine de toutes leurs identités. Elle se souvient bien de celui qui veut se défendre, camper sa position. Elle se souvient de ses yeux bleu perçant qui la font encore frissonner, comme un vague souvenir dans sa mémoire. Elle serait d'avis de se battre aussi si seulement ses pouvoirs étaient intact. Mais dans cette maudite ville, il n'y a rien qu'elle ne puisse faire. La perspective de prendre de la hauteur ne l'enchante guère. « Vous trouvez l'endroit sécurisant, vraiment ? » Tous ces craquements ne sont pas naturels, encore moins le fait qu'ils soient piégés à l'intérieur. « Il y a quelque chose d'anormal... » Sa voix se brise dans un murmure tandis que ses sens se mettent en alerte. « Comme si on avait voulu nous réunir précisément ici, dans cette maison. »


CODAGE PAR AMATIS


no light, no darkness.

SLUAGH ◊ a whisper in the wind
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
♦ MESSAGES : 184
♦ ALLEGEANCE : A ceux qui étaient les siens avant sa déchéance : les Shynnagh, sa famille, ses bourreaux, ses maîtres. A Alanna, surtout, sa moitié lumineuse. Elle se fiche de la politique, ne pense qu'à sa famille et aux Trois qu'elle vénère aveuglément.
♦ POINTS : 126


MessageSujet: Re: animation #1 ◊ haunted house   Sam 4 Aoû - 18:29

Haunted house
Do not fear ghosts for the real monsters are worst
L'oiseau pris dans la tempête, se pose ou s'écrase. Si Eretria avait eu le temps de choisir, c'eut été la première, même si la seconde n'était pas sans attrait. C'est la mort du soleil, et tous tombent comme des mouches, dont Eretria, abattue par les bourrasques hostiles, couverte de bleus avant même que le vrai défi ne commence. Mais elle n'avait pas pris la peine d'aller demander un abri, c'était une perte de temps. Si elle avait été dans leur cas, elle aurait sauvé sa peau et laissé les autres à leur sort. Tout le monde ne méritait pas de survivre.
Les coups de feu lui donnent des ailes, et elle se précipite vers cette vieille baraque abandonnée qu'elle connaissait, sans un regard en arrière, s'engouffre sans penser dans la bouche béante de leur possible futur tombeau, pour vite se fondre dans les ombres, éloignée de la porte et des quelques boulets à sa cheville. Clac, la porte Elle grimace, Eretria, le sang battant aux tempes, elle voyait déjà rouge, une, non, deux sluaghs, non, trois. Elle serre le poing, assassine, le goût du sang empli sa bouche. Reinhard, cerise sur le gâteau. Des inconnus au bataillon et des connus non désirés. Qu'est-ce qu'Athos foutait là, bon sang ! Le monde avait le don de l'emmerder avec force aujourd'hui.
Elle aurait préféré un bébé impotent plutôt que ces trois repris de violence, juge avec mépris la Sluagh brune s'exciter sur la porte, étouffe l'envie de faire pareil, la tactique suicidaire d'Athos, l'autre lécheuse de Sluagh qui se tourne vers Reinhard comme s'il avait réponse à tout, l'intruse à talons qui était tombée du mauvais côté de son nid... L'adrénaline explose le compteur lorsque le général se retourne et la remarque enfin, que leurs regards se rencontrent comme deux miroirs de haine. Jour de merde, compagnons de merde, situation de merde.  

C'est seulement là qu'elle lève la voix, glaçante, dévoilant sa présence dans le dos des autres larrons : « Pourquoi lui ? Je sacrifierais le maillon faible, d'abord. Vieux et incapables. » elle crache le mot vieux comme elle cracherait le mot général, écarte son dos du mur poussiéreux, toise tout le monde du regard, jugeant, jaugeant encore et encore. « Vous voulez du thé et des p'tits gâteaux pour discuter, ou quelqu'un va se décider à foutre quelqu'chose ? Piège ou pas piège, sans sortie on est morts. Sauf si quelqu'un est capable de passer entre les balles. »

Elle devait vraiment foutre le camp de cette maison, et pas que pour les raisons générales du "fuyons avant d'être tirés comme des lapins". La femme-aux-talons n'avait pas tort, dans le sens ou si leurs ennemis avaient voulus les piéger, cette ruine était idéale. Qui savait ce qui se cachait dans ses profondeurs ? « Qui sait se battre ici ? » Faire l'inventaire de leurs forces d'abord. Les faiblesses crevaient trop les yeux. Dans son dos, ses mains se serrent et se desserrent, les ongles entrent dans la peau, la douleur bride les autres émotions. Rage, peur, rancœur.
© nightgaunt


Spoiler:
 


❝ wild beasts wearing human skins❞ "Et je te montrerais quelque chose de différent encore
de ton ombre au matin marchant derrière toi,
de ton ombre au soir se levant à ta rencontre ;
Je te montrerai la peur dans une poignée de poussière."
PNJ ◊ queens and kings
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
♦ MESSAGES : 113
♦ ALLEGEANCE : Neutralité absolue.
♦ POINTS : 113


MessageSujet: Re: animation #1 ◊ haunted house   Sam 4 Aoû - 19:29

Haunted House
who knows what lies in the shadows ?

Alors que vous parlez, tentant de savoir quelle marche à suivre adopter, vous ne vous rendez pas compte des ombres qui passent furtivement à l'étage. Se déplaçant le pied si léger que vous ne parvenez pas à les entendre. Malgré votre indécision, le danger rôde et bientôt vous voilà privés de choix. Alors que votre discussion continue et que quelques quolibets sont échangés une puissant déflagration retentit dans le rez-de-chaussée, plus précisément à la droite de la pièce. Les murs tremblent, des lambris de vieux bois se détachent, allant valser dans la pièce ne rendant l’endroit que plus dangereux. Une fine poussière blanche vient se déposer sur le sol. Certains d’entre vous se retrouvent touchés par la déflagration, projeté contre le sol, assourdis ou aveuglés. Alors que vous vous relevez de nouveaux tirs retentissent. Il n’y a nulle part ou se cacher. Rien pour se mettre à couvert. Vous devez fuir immédiatement pour avoir l’espoir de vous en sortir indemnes. Deux possibilités s’offrent alors à vous. Vous pouvez choisir de vous diriger vers la gauche ou se tient un couloir sombre, ou décider de monter l’escalier, dans l’espoir que cela vous rapprochera d’une possible sortie. Il vous parait cependant difficile de vous repérer dans cette maison aux allures de labyrinthe. Qu’à cela ne tienne, désormais vous n’avez plus le choix, il vous faut prendre une décision … et vite.
En savoir plus

◊ Vous pouvez déplacer vous-même des PNJ d'attaquants mais sachez qu'ils seront de toute manière également utilisé par le Maitre du Jeu lorsque celui-ci posteras.

◊ N'oubliez pas d'utiliser les dés avant de faire une action d'ampleur, ce sont eux qui décideront de votre réussite ou de votre échec.

◊ Si vous le pouvez, essayer de maintenir un ordre de passage qui facilitera grandement le travail du MJ, cependant si une personne ne peut répondre dans les trois jours, n'hésitez pas à continuer le jeux.

This Savage Song



SLUAGH ◊ a whisper in the wind
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
♦ MESSAGES : 24
♦ ALLEGEANCE : Sombre, à dominante égalitariste. Sa loyauté va surtout envers sa sœur jumelle, une image vieille de vingt-et-un ans qu'elle voit tous les matins dans le miroir.
♦ POINTS : 64


MessageSujet: Re: animation #1 ◊ haunted house   Sam 4 Aoû - 22:20

Spoiler:
 



Et voilà qu’ils causent.
J’avais envie de leur foutre mon poing dans leurs tronches. À tous. D’en prendre un pour frapper sur l’autre : le figurant, là, pas prêt à se bouger l’arrière-train, parfait pour faire taire son sarcasme à la Sluagh qui s’était foutu de moi – l’idiote, elle est bien mignonne debout à ne rien branler. Ah et le vieux et la brune avec laquelle il a l’air de si bien s’entendre : pareil, un petit coup sur la tête et ils oublieraient leurs inimités le temps qu’on se tire de ce pétrin. Elle aussi elle en tenait une couche : elle proposait de sortir mais parlait plus qu’une commère en train de faire ses courses au marché, décidant de laisser le vieux derrière sous prétexte qu’il l’était. Vieux. Restait juste la gonzesse maquillée, qui avait eu le bon sens de se taire – jusqu’à nous sortir une phrase digne des Banshees les plus perchées.
Putain de survivants… c’est moi qu’ils vont tuer avec leur charabia.
J’allais répondre à la dernière Sluagh qui avait pris la parole quand une détonation retentit à notre droite. Puis des silhouettes. Puis des balles. Je me baissai immédiatement sur mes jambes, accroupie, protégeai ma tête de mes bras, et me mis à pester contre les débiteurs de vent.
« Continuez à vous bouffer le nez ou à vous tourner le doigt dans le cul ! Moi je me barre ! »
Et sans un mot de plus, je grimpai à l’étage. Pas le temps pour présentations, pour les insultes dans les castes, entre les genres – je comptais bien survivre, et les craquements d’une vieille baraque m’effrayaient moins que les salves de balles.
Que ceux qui avaient du bon sens me suivent !




Résumé : Robyn emprunte les escaliers pour monter à l'étage.



   
Je vois à l'intérieur des images, ...

   
... des couleurs, qui ne sont pas à moi, qui parfois me font peur ; sensations qui peuvent me rendre fou. Nos sens sont nos fils, nous pauvres marionnettes, nos sens sont le chemin qui mène droit à nos têtes.
Couleur RP : Cadetblue | © Vent Parisien

   

   
   
REDCAP ◊ fire and blood
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
♦ MESSAGES : 165
♦ ALLEGEANCE : loyauté avant tout envers son propre sang, loyauté sans bornes envers la matriarche. loyauté également envers les descendants, groupuscule dont il est membre actif.
♦ POINTS : 85


MessageSujet: Re: animation #1 ◊ haunted house   Dim 5 Aoû - 0:17



haunted house
animation
Athos s'apprête à rétorquer aux remarques acerbes de ses camarades lorsque l'explosion éclate. Avant même qu'il ne puisse esquisser le moindre mouvement, c'est le chaos. Murs qui s'effondrent sur eux, menaçant de les ensevelir, balles qui viennent ricocher, les manquant de peu. Il n'a pas le temps de réfléchir, Athos. Ses prunelles qui distingues deux issues : le couloir ou les escaliers. Et si le couloir lui semble être la meilleure solution - il ne peut pas s'échapper par le haut lui, contrairement à ces vermines - c'est néanmoins par les escaliers qu'il prend la fuite. Suivant l'odieuse Unseelie. Parce que c'est son instinct de survie qui prend le dessus, parce qu'il a beau les haïr, il sait pertinemment que ses chances de réussites sont plus élevées s'il reste en groupe. Maudits Unseelies. Si leurs assaillants veulent voir du sang couler, qu'ils s'occupent d'abord de cette vermine.

Lorsqu'ils arrivent en haut de l'escaliers, un couloir s'étend devant eux, semblable à celui de l'étage inférieur. Ils ont à peine le temps de reprendre leur respiration, que deux silhouettes surgissent devant eux. « Merde, je le savais. » La remarque qu'il ne peut retenir. Parce qu'il aurait du faire confiance à son instinct plutôt que de suivre la sluagh. Et rapidement, il doit à nouveau esquiver les balles qu'on lui dire. La lame rapidement dégainée qui vient trancher la paume de sa main, le carmin qui s'écoule. Pour se battre, pour se protéger. Et si ses pouvoirs sont amoindris dans la ville du milieu, il espère néanmoins que le démon qui l'habite saura faire son travail et se débarrasser de ses agresseurs plutôt que de le laisser mourir.



Monsters are real. They live inside us and sometimes, they win. ◊ maybe our relationship isn't as crazy as it seems, maybe that's what happens when a tornado meets a vulcano ; all i know is i love you too much to walk away now.
PNJ ◊ queens and kings
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
♦ MESSAGES : 113
♦ ALLEGEANCE : Neutralité absolue.
♦ POINTS : 113


MessageSujet: Re: animation #1 ◊ haunted house   Dim 5 Aoû - 0:17

Le membre 'Athos Leonhart' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'ANIMATION' : 3


SLUAGH ◊ a whisper in the wind
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
♦ MESSAGES : 18
♦ ALLEGEANCE : Sombre
♦ POINTS : 47


MessageSujet: Re: animation #1 ◊ haunted house   Mar 7 Aoû - 3:21


Le général venait d’approuver son idée, chose qu’elle prit comme une validation de sa personne. Mais c’est en entendant son nom, son véritable nom, rouler dans la bouche du Sluagh qu’elle reçut la meilleure des validations. Schrödinger… Diable que ce nom avait pu lui manquer lorsqu’elle était mariée… L’Archambault la sortie de ses pensées. Non ils ne trouvaient pas l’endroit sécurisant mais quand on était dans une situation aussi précaire que la leur, on ne faisait pas la fine bouche, on avançait du mieux qu’on le pouvait, et parfois, il était vrai, cela voulait dire tomber le nez en avant, dans une embuche. Une autre voix inconnue lui fit légèrement tourner la tête. Elle ne l’avait pas vu celle-là, et la réaction des autres lui fit comprendre qu’eux non plus. Langue de vipère souhaitant sacrifier l’un des leurs. Traitre. Elle ne fera plus l’erreur de l’ignorer, non, elle la gardera en vue, du coin de l’œil, l’air toujours prêt à frapper.
Personne n’eut le temps de lui répondre. Ils n’étaient pas seuls et les intrus avaient décidé de ce moment pour annoncer leur présence bien malvenue. Ils avaient fait fort aussi, une explosion, juste à côté d’elle. Explosion qui l’envoya valser, mais qui surtout lui envoya à la figure plusieurs éclats de bois. Elle arriva à arrêter ceux qui allait lui transpercer le visage, elle ne vit cependant pas celui qui vint s’enfoncer dans sa cuisse. Grognement de douleur qu’elle tenta d’étouffer le plus possible. Ne pas montrer de faiblesse. La douleur ne dura qu’un instant, remplacer par une rage, cette rage dangereuse qui ne fit que s’accroitre quand une volée de balles retentit. Sans trop réfléchir, elle se mit à suivre Robyn et Athos le long des escaliers. Une douleur perçante lui rappela la présence du corps étranger dans sa cuisse, dans un mouvement agacé elle attrapa ce bout de bois et l’extirpa. Une coulée de sang commença à s’échapper, mais c’était un problème pour plus tard, pour l’instant il fallait s’occuper des deux hommes qui venaient de surgir devant eux. Le Seelie venait de sortir une dague, il était Redcap, bien. Au moins il servirait peut-être à quelque chose. Lotte quant à elle, se mit en position de combat et se concentra sur l’air autours d’elle, il fallait attaquer, et vite.




I am unlike a mortal lass
   Prepare to give your soul away, if you chance to know my face. My hold shall be your last embrace.
   
PNJ ◊ queens and kings
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
♦ MESSAGES : 113
♦ ALLEGEANCE : Neutralité absolue.
♦ POINTS : 113


MessageSujet: Re: animation #1 ◊ haunted house   Mar 7 Aoû - 3:21

Le membre 'Lotte Schrödinger' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'ANIMATION' : 4


SLUAGH ◊ a whisper in the wind
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
♦ MESSAGES : 110
♦ ALLEGEANCE : TA REINE. De ceux à croire en elle, de ceux à être prêt à tout pour elle, tu es le soutien indéfectible de son règne. Et tous savent qu'elle est la fidélité qui s'accroche à ton souffle, que tu mourras pour elle, que tu les tueras tous pour la sauver ; tu es prêt à servir comme à mourir.
♦ POINTS : 89


MessageSujet: Re: animation #1 ◊ haunted house   Mer 8 Aoû - 20:15

Un sourcil se hausse aux mots de la banshee ; tu n’as jamais connu cette caste peureuse, retranchée derrière une prudence aux goûts de cendres. Il faut croire qu’Elowen a bien trop élevé tes standards, tes exigences concernant les hurleuses guerrières et leurs sœurs aux yeux effacés, jouant sur les fils des destins précieux et pernicieux. « Pourquoi lui ? Je sacrifierais le maillon faible, d'abord. Vieux et incapables. », claque la voix de Cynwrig, résonnant comme une insulte qui ne te fait ni trembler, ni vaciller. Nombreux sont ceux à te croire dépasser, prêt à t’écrouler. Nombreux sont ceux à réaliser que tout l’attrait de ton âge, c’est ton expérience, ta patience ; tu sais attendre le bon moment, instant. Accessoirement, les claques, avec le temps, sont distribuées avec plus de  puissance, de violence. Tout finit par se payer, elle ferait bien de ne pas l’oublier.

La main te démange de presser sa gorge blanche, de sentir son corps convulser, son souffle se tarir ; il serait si aisé, avec tant de facilité de laisser la vie la trahir. C’est, au final, la situation que tu apprécies le mieux dans votre relation : Eretria silencieuse, entravée, brisée.

Crac, crac, crac. Les bruits se rapprochent, à grande vitesse, trop vite pour que tu puisses agir ou simplement réagir. Et l’explosif t’envoie valser de l’autre côté de l’entrée, te répercutant comme une balle d’enfant sur le mur adjacent. Tu retombes, brutalement, violemment. Mais t’es pas mort, t’sais pas être mort. Une toux mécanique s’arrache de ton corps, crachant la poussière et tirant déjà le poignard de la milice. Ici, tu peux pas compter sur tes pouvoirs. Tu les sens enchaînés par les chaînes de cette ville dégueulasse, qui n’a jamais su choisir entre Ombre et Lumière.

Tu t’écrases contre le mur, sentant une oreille saigner, laissant l'odeur ferreuse embaumer ton nez, dégouliner dans le cou, sur le col de ta chemise. Et c’est là que tu réalises que les sons se sont coupés, étouffés dans la déflagration de l’explosion, dans la destruction de l’entrée. Un autre grognement s’échoue, et tu vois trois silhouettes se détacher d’un nuage de poussière, grimper à vive allure les escaliers : Mauvaise idée pour s’échapper mieux vaut rester au niveau de la terre. Alors, lentement, prudemment, tu t’engages dans le couloir, l’arme dégainée, prêt à l’enfoncer dans ce que tu vas rencontrer. Bien décidé à t’en tirer.

Le sifflement reste sourd, t’empêchant de percevoir d’autres pas, de comprendre que dans la pièce à côté un danger rode, t’observe, prêt à te déchiqueter, à te bouffer.

Spoiler:
 
PNJ ◊ queens and kings
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
♦ MESSAGES : 113
♦ ALLEGEANCE : Neutralité absolue.
♦ POINTS : 113


MessageSujet: Re: animation #1 ◊ haunted house   Mer 8 Aoû - 20:15

Le membre 'Reinhard Hershel' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'ANIMATION' : 1
BANSHEE ◊ the eye of the warrior
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
♦ MESSAGES : 82
♦ ALLEGEANCE : elle ne sait pas, elle ne sait plus. entre sombre et lumière son âme se torture. la neutralité lui tend les bras mais elle la repousse. sa loyauté elle l'offre aussi aux stryges et avant tout à ses sœurs banshees.
♦ POINTS : 124


MessageSujet: Re: animation #1 ◊ haunted house   Jeu 16 Aoû - 18:14


haunted house

Thunder. a storm is coming soon To blow us all away, like dust on the moon.

Elle reconnaît les visages sans parvenir à mettre des noms sur chacun d'entre eux. Fantômes tenaces du passé, sensations perdues qui agacent Ariadne. Elle n'a pas le temps de fouiller sa mémoire, pas le temps de s'inquiéter. Tout s'accélère, chacun y va de sa petite idée et tout le monde veut avoir raison. Ariadne ne veut qu'une seule chose : sortir d'ici en vie, s'éloigner de ces étrangers et tenir en laisse les hommes et femmes qui leur tire dessus. Cibles privilégiés d'un groupe invisible, ils n'ont pas le temps de reprendre leur souffle. A leurs oreilles résonne le son d'une explosion et tout autour vole des éclats de bois et autres matériaux mystérieux. La poussière recouvre tout et s'insinue violemment dans les poumons de la jeune femme dont la respiration se fait plus difficile. Elle entend vaguement quelques paroles et quand l'adrénaline retombe, elle prend conscience de la douleur qui irradie son épaule, du sang chaud qui coule d'une blessure due à un éclat de la bombe artisanale qui venait de leur exploser en pleine figure. Elle grimace, le regard sur des ombres qui s'échappent vers l'étage. Pragmatique, elle s'en détourne et clopine vers le couloir à la suite du vieux. Pas question d'être piégée en hauteur, sans fuite possible. Le couloir mène quelque part et il doit bien y avoir une sortie dérobée, loin de toute cette folie. Il s'arrête brusquement et elle manque de le percuter, réveillant ses instincts primaires, il la menace. « Ce n'est que moi ! » Mains tendues vers lui en preuve de sa bonne foi. Si Ariadne n'est pas la menace, il n'en reste pas moins une qui rôde, ombre toute proche qui n'attends qu'un faux pas de leur part. La jeune femme prend le temps d'observer son compagnon d'infortune et comprend que son déséquilibre, sa confusion, est largement liée à la plaie qui suinte de son oreille. De l'étage lui parvient des sons étouffés de lutte. Le danger s'est peut-être momentanément déplacé. « Il y a quelqu'un avec nous, ou quelque chose... » Elle n'en est pas sûre, ses sens lui faisant défaut, la douleur dans son épaule l'empêchant de réellement se concentrer. Se retournant, le regard rivé sur l'obscurité du couloir, Ariadne attend une attaque imminente. Démunie, sans armes, c'est peut-être la mort en personne qui vient réclamer son dû.


CODAGE PAR AMATIS

HRP:
 


no light, no darkness.

SLUAGH ◊ a whisper in the wind
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
♦ MESSAGES : 184
♦ ALLEGEANCE : A ceux qui étaient les siens avant sa déchéance : les Shynnagh, sa famille, ses bourreaux, ses maîtres. A Alanna, surtout, sa moitié lumineuse. Elle se fiche de la politique, ne pense qu'à sa famille et aux Trois qu'elle vénère aveuglément.
♦ POINTS : 126


MessageSujet: Re: animation #1 ◊ haunted house   Ven 17 Aoû - 9:22

Trop focalisée sur ses « alliés » forcés, ses possibles adversaires, ces insupportables fils de souillon, trop concentrée sur sa respiration et les battements de son cœur, le contrôle, toujours le contrôle , elle ne voit rien venir. N’entend rien, avant l’explosion, son souffle qui la propulse tel un boomerang contre le mur à l’opposé. Les sons, le chaos, tout se transforme en un sifflement insupportable, la douleur, elle la sent à peine, ne réalise pas, protège son visage, face au mur, dos au danger. Elle tousse à s’en arracher les poumons sous cette poussière dégueulasse, dégoutée encore plus par la position de vulnérabilité dans laquelle cette foutue situation la met, conscience malgré la confusion du danger, de l’urgence. L’adrénaline est comme une drogue qui la booste, elle n’attend pas d’entendre à nouveau pour rouler sur elle-même, fuir les balles –foutus couards, armes de faibles, elle les leur ferait bouffer…! Une au moins la frôle, s’ajoutant aux multiples traces laissées par les copeaux de bois devenus dagues volantes, une cicatrice de plus à son tableau. Ne rien voir que des silhouettes incertaines. Danger, danger, danger. Eretria se lève, hurle, crie du cœur qui se perd dans les bruits alentours, sa colère enfle, explose, mais malgré sa vision déformée par la rage elle se précipite vers l’échappatoire le plus proche, l’escalier, pour aller avec le plus grand nombre -avec le Seelie, celui qui devait survivre, coûte que coûte-, suiveuse dans l’âme. Vole plutôt que coure, pour arriver sur le palier et le guet-apens qui les y attend. Derrière, les balles les poursuivent, ils étaient loin d'être à couverts. Merde ! Eretria fauche d'un coup de pied vif derrière les genoux les jambes de la première Sluagh arrivée (Robyn) pour passer par-dessus elle et se jeter, corps et vent dans la mêlée. Vent qu’elle invoque au fond d’elle à sa façon malhabile, improvisée, elle qui n'avait jamais vraiment appris à maîtriser ce pouvoir trop instable. Pas un mot entier ne sorte de sa bouche, seulement un grognement bestial, à la hâte d’en découdre, se battre, de détruire. Se faire chasser comme un lapin, c’était fini, elle allait se battre, comme dans l'arène, à mort. Et advienne que pourra.

Résumé :
 


❝ wild beasts wearing human skins❞ "Et je te montrerais quelque chose de différent encore
de ton ombre au matin marchant derrière toi,
de ton ombre au soir se levant à ta rencontre ;
Je te montrerai la peur dans une poignée de poussière."
PNJ ◊ queens and kings
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
♦ MESSAGES : 113
♦ ALLEGEANCE : Neutralité absolue.
♦ POINTS : 113


MessageSujet: Re: animation #1 ◊ haunted house   Ven 17 Aoû - 9:22

Le membre 'Eretria Cynwrig' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'ANIMATION' : 3


PNJ ◊ queens and kings
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
♦ MESSAGES : 113
♦ ALLEGEANCE : Neutralité absolue.
♦ POINTS : 113


MessageSujet: Re: animation #1 ◊ haunted house   Sam 18 Aoû - 14:06

Haunted House
who knows what lies in the shadows ?

Votre groupe est désormais scindé en deux. Certains d’entre vous ont préférés choisir le couloir, en apparence plus tranquille, tandis que d’autres se sont élancés droit vers le danger cherchant l’affrontement plutôt que la fuite. Robyn, Athos, Lotte et Eretria, vous vous tenez désormais sur le haut du palier. Devant vous, plusieurs ennemis, visages cagoulés qui se jettent sur vous. La première attaque est celle d’Athos. Rapide, dangereux, le fouet de sang caractéristique des Redcap s’élève dans les airs. La précision est presque parfaite. Presque mortelle. Le fouet s’enroule autour d’une des silhouette, la projetant à terre et laissant une trace ensanglantée autour de l’individu. La silhouette est mise à terre. Respirant encore faiblement. Une opportunité peut-être pour Athos d’obtenir des réponses sur l’identité des attaquants. Malgré la douleur de la blessure qui lui parcourt la cuisse, Lotte parvient à mobiliser toute l’intensité de ses pouvoirs, envoyant une déflagration d’air si puissante qu’elle projette une des ombres contre le mur. Un craquement révélateur s’élève. Une nuque brisée et un cadavre qui retombe sur le sol. Le sang continue néanmoins de couler de sa plaie à la cuisse. Une blessure dont il faudra s’occuper rapidement. Eretria quant à elle s’élance sur le dernier des assaillants ; ses poings et ses pouvoirs formant un mélange mortel. Toute de force brute elle parvient à blesser gravement le dernier des attaquants. Celui-ci recule et malgré la douleur, prend la fuite avant de pouvoir être arrêté. Lotte se tourne vers la droite et peut apercevoir une faible lueur filtrant d’une pièce fermée au fond de l’étage. Un chemin vers la liberté ? Alors qu’elle s’apprête à faire part de sa découverte, vous entendez un bruit sourd venant de ce qui vous semble être la direction du couloir.

Reinhard et Ariadne vous, vous trouvez seuls dans le couloir obscur. Reinhard s’est élancé dans le long corridor, pensant trouver ici le plus rapide chemin vers la sortie. Bien mal lui en prends. Alors que son attention est distraite, il sent une masse le heurter, le projetant dans le mur de vieux bois qui se délite à la rencontre de son poids. Ce qui lui semble être des griffes déchirent violemment son ventre et sa cuisse, laissant de profondes et sanglantes entailles avant de repartir dans l’ombre. Un cri de douleur lui échappe. Pire encore Reinhard est désormais prisonnier du mur, coincé entre différentes lattes de bois. Certaines à moitié brisée, d’autres encore solides pour le moment. Il ne peut compter que sur la présence d’Ariadne pour le sortir de ce mauvais pas.

En savoir plus

Athos, Lotte, Robyn & Eretria Plusieurs choix s’offrent alors à vous. Vous pouvez interroger l’homme mis à terre par Athos (ce dernier ayant la priorité pour poser les questions puisqu’il est situé plus près). Vous pouvez monter au deuxième étage, poursuivre l’assaillant qui s’est enfui. Vous pouvez également vous rendre dans la pièce située au fond du couloir ou vous diriger vers le couloir. N’oubliez pas qu’il vous faut également trouver de quoi soigner Lotter assez rapidement. Fouillez autour de vous et n’hésitez pas à lancer les dés

Reinhard & Ariadne Reinhard étant coincé il ne peut pas bouger à moins de réussir un jet de dés pour se libérer. C’est donc à Ariadne de lutter contre la créature du couloir qui rôde toujours, mais également de prendre soin du blessé qui a grand besoin d’elle. Le couloir possède deux autres portes qui mènent vers des pièces inconnues. Suivant votre chance, elles peuvent contenir de quoi vous aider ou vous mettre d’autant plus en danger.

◊ Vous pouvez déplacer vous-même des PNJ d'attaquants mais sachez qu'ils seront de toute manière également utilisé par le Maitre du Jeu lorsque celui-ci posteras.

◊ N'oubliez pas d'utiliser les dés avant de faire une action d'ampleur, ce sont eux qui décideront de votre réussite ou de votre échec.

◊ Si vous le pouvez, essayer de maintenir un ordre de passage qui facilitera grandement le travail du MJ, cependant si une personne ne peut répondre dans les trois jours, n'hésitez pas à continuer le jeux.

This Savage Song



SLUAGH ◊ a whisper in the wind
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
♦ MESSAGES : 24
♦ ALLEGEANCE : Sombre, à dominante égalitariste. Sa loyauté va surtout envers sa sœur jumelle, une image vieille de vingt-et-un ans qu'elle voit tous les matins dans le miroir.
♦ POINTS : 64


MessageSujet: Re: animation #1 ◊ haunted house   Mer 22 Aoû - 22:57

« Ne t’avise pas de recommencer ! »
Je crachai cela à la greluche qui n’avait rien trouvé de mieux que me foutre à terre : de cette malheureuse glissade, je récoltai des égratignures et des échardes. Me relevant rapidement, j’admirai le champ de batailles : un joyeux bordel, de ceux au cours desquels on ne retrouverait pas un ennemi d’un allié. Les deux camps étaient complètement barges de toute façon, pas un taré pour rattraper l’autre.
Quatre. Nous étions quatre à avoir préféré nous élever dans les étages, plutôt que rester sur le plancher des vaches. Très bien. Je m’époussetai, regardai autour de moi, je vis une autre fille, la brunette, observer une pièce sur le côté. Un froncement de sourcils : pas le temps de comprendre ce qui l’attirait qu’un bruit sourd attirait mon attention du couloir. Il y avait aussi le gars, là, qui sortait d’on-ne-savait-où, qui tenait un gars à sa merci, prêt à l’interroger.
Je me rapprochai de lui, et lançai en route :

« Fais lui cracher ses quatre vérités qu’on en finisse…. J’aimerais sortir d’ici. »

Foutre une torgnole à ce connard à nos pieds me passa par la tête : pour la peine, je lui collai un coup de pied droit dans les flancs. Rien de bien méchant, il crachotterait à peine, mais pour le plaisir… et le besoin de me décharger de ma frustration.
Vers où iraient tous les autres ?

Spoiler:
 



   
Je vois à l'intérieur des images, ...

   
... des couleurs, qui ne sont pas à moi, qui parfois me font peur ; sensations qui peuvent me rendre fou. Nos sens sont nos fils, nous pauvres marionnettes, nos sens sont le chemin qui mène droit à nos têtes.
Couleur RP : Cadetblue | © Vent Parisien

   

   
   
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: animation #1 ◊ haunted house   

 
animation #1 ◊ haunted house
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Haunted House and other short stories, written by Virginia Woolf.
» COIPEL Olivier
» Panne éclairage Gottlieb sys80 Haunted House
» House vs. God: House wins!
» Image par seconde sur une video "Stop Animation Catch"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
This Savage Song :: 
MEÁNACH
 :: Quartier Ouest :: Habitations
-
Sauter vers: